جامعة أكلي محند أولحاج - البويرة

La Faculté des Sciences et des Sciences Appliquées, est une faculté jeune, crée par le Décretexécutif n° 12-241 du 14 Rajab 1433 correspondant au 4 juin 2012 portant création de l’Université Akli Mohand Oulhadj de Bouira sous le nom ‘Faculté des Sciences et de la Technologie’. Son nom est modifié à ‘Faculté des Sciences et des Sciences Appliquées’ par le decret exécutif n°13-179 du 24 Joumada Ethania 1434 correspondant au 5 Mai 2013 modifiant et complétant le précédent texte.

C’est une faculté parmi six qui composent l’Université de Bouira. Elle assure des formations de qualité dans les domaines de sciences de la matière (physique, chimie), de technologie (génie civil, Energétique, Génie électrique, Génie des procédés, Génie hydrotechnique). 

La faculté des sciences et sciences appliquées est située au pôle universitaire, côté sud de la ville de Bouira.

La rentrée universitaire 2015/2016 est exceptionnelle à plus d’un titre car cette année la faculté accueille un nombre important de nouveaux étudiants auxquels nous souhaitons la bienvenue et où les moyens adéquats seront mis à leur disposition. Une rentrée exceptionnelle aussi vu l’acquisition de nouvelles structures pédagogiques pour assurer une année d’enseignement dans la quiétude et la sérénité. Le staff enseignant s’est enrichie avec un recrutement de pas moins soixante (60) enseignants (Maitre-assistant et Docteurs) ce qui va permettre de renforcer la pédagogie et contribuer au rayonnement de la faculté sur les plans national et international.

Les étudiants organisés en clubs scientifiques et associations organisent des rencontres et participent à travers des suggestions au développement de la faculté.

Les laboratoires des différentes spécialités sont équipés et s’équiperont au fur et à mesure afin de répondre aux besoins et exigences de la pédagogie et de la recherche scientifique.

L’administration et à leur tête le Doyen reste à l’écoute des étudiants, des enseignants et travailleurs pour améliorer les conditions d’études et de travail au sein de l’institution.

Nous remercions Mr. Le Recteur pour ses conseils et son aide précieuse dans les différentes étapes de développement de la faculté.

 

Le doyen

تقديم الكلية

كلمة العميد

د.كنوش سليم
ن العميد مكلف بالمسائل المتعلقة بالطلبة

د.عباس أكلي
رئيس قسم الإعلام الآلي

د.حديوش دليلة
رئيس قسم هندسة الطرائق

أ.جعيجع عبد الحميد
ن العميد مكلف بالبحث العلمي والعلاقات الخراجية

د.حميد كريم
رئيس قسم الرياضيات

السيد : أوديع نور الدين
مسؤول المكتبة

السيدة :موسي ياسين
الأمين العام

د.يخلف جميلة
رئيس قسم الفيزياء

د.حواسين حمزة
رئيس قسم الهندسة الكهربائية

أ. بن سعيد سمير
عميد الكلية

د.زريرقي جمال
رئيس قسم الفيزياء

د. عبد الحميد عبد المالك
رئيس قسم الهندسة المدنية

الموظفون

الأساتذة

الطلبة في التدرج

قسم الرياضيات

Présentation

Le département des mathématiques est créé par l’arrêté n°124 du 04 Mars 2013 portant création des départements composant la faculté des sciences et de la technologie- Université de Bouira (actuellement Faculté des sciences et des sciences appliquées).

Zoom sur les formations

Recherche Opérationnelle :

La Recherche Opérationnelle, aussi appelée Aide à la Décision, peut être définie comme l’ensemble des méthodes et techniques rationnelles d’analyse et de synthèse des phénomènes d’organisation utilisables pour élaborer de meilleures décisions dans l’étude des problèmes combinatoires, aléatoires ou concurrentiels. Les problèmes de prise de décision, de concurrence et d’amélioration de la qualité de service et des produits constituent un axe important et d’actualité.

L’objectif du parcours proposé est de former de jeunes diplômés capables d’appliquer des techniques mathématiques et d’utiliser des outils d’aide à la décision en vue de modéliser et de résoudre des problèmes issus de domaines variés, et ceci au moyen de méthodes performantes, garantissant qualité et fiabilité des résultats.

قسم الهندسة الميكانيكية

Présentation

Le département de génie mécanique est crée par l’arrêté n°124 du 04 Mars 2013 portant création des départements composant la faculté des sciences et de la technologie- Université de Bouira (actuellement Faculté des sciences et des sciences appliquées).

Zoom sur les formations

Énergétique :

Sciences et Technologie, une formation scientifique qui touche aux systèmes thermiques et systèmes de conversion d’énergie. L’option Energétique comporte des enseignements à la fois théoriques et pratiques. Les enseignements théoriques comportent principalement une initiation à la thermodynamique énergétique, les transferts thermiques ainsi que la mécanique des fluides, ils permettent aussi de fournir à l’étudiant les notions de bases relatives au développement durable notamment les aspects liés à la gestion de l’énergie, le développement des énergies nouvelles et renouvelables, protection de l’environnement, et Permettre d’assurer l’exploitation et la maintenance des installations énergétiques. La formation dispensée dans cette licence est organisée sous forme d’unités d’enseignement semestrielles. Elle essaye à travers ce parcours de donner les connaissances théoriques et technologiques de base nécessaires aux étudiants de la spécialité énergétique. La formation est basée sur la polyvalence et l’adaptabilité au monde de l’entreprise (l’analyse, le choix des solutions techniques, la conduite de projets, l’installation, la mise au point, la maintenance des équipements, la maîtrise de la communication orale et écrite…), ainsi le diplômé est immédiatement performant dans le milieu industriel et peut, grâce à sa formation scientifique et générale, suivre les progrès technologiques dans son domaine.

Mécanique Énergétique :

La formation «Mécanique Energétique» a pour objectif principal de développer des compétences de haut niveau dans les métiers liés à la production, la transformation, l’utilisation et la conversion de l’énergie sous toutes ses formes. Le candidat doit être capable de faire le bilan énergétique de n’importe quel système, d’expertiser et de conseiller dans ce domaine. La formation s’appuie fondamentalement sur les transferts de chaleur, la combustion, la mécanique des fluides, l’analyse numérique et la programmation pour arriver à ses fins et met en valeur diverses applications.

L’option «Mécanique Energétique» oriente le candidat vers la voie du froid et de la cryogénie, notamment la liquéfaction du gaz naturel et de l’air. Des enseignements spécifiques permettent de former dans ce domaine déjà très répandu dans notre pays et appeler à se développer encore plus.

Les cours soutenus d’expression écrite et orale ainsi que l’apprentissage de l’anglais sur les trois semestres permettront de donner un plus dans le monde de l’emploi pensons nous.

Systèmes Energétiques et Thermiques Avancés et Appliquées:

On estime que le domaine de l’énergie est le secteur qui connaîtra le plus grand développement et recherche par le monde dans les prochaines années. La raréfaction et le renchérissement des énergies conventionnelles et les innombrables défis que posent leurs substitution sont exacerbés par les problèmes environnementaux et notamment ceux reliées au réchauffement climatique.

L’Algérie ne peut rester à l’écart de ce mouvement d’autant par l’exploitation rationnelle et optimale de ses ressources fossiles mais aussi par leurs valorisations : production et exportation d’énergie secondaire (électricité), énergies renouvelables etc.

Le Master SET2A se propose de former des cadres de niveau ingénieur (Bac+5) capables d’intervenir pour la conception la modélisation et l’optimisation des procédés et installations nécessaires pour la production, conversion, distribution et l’utilisation rationnelle de l’énergie avec l’objectif d’analyser et résoudre des problèmes complexes tant sur les aspects pratiques et industriels que de recherche développement.

Energétique et Moteurs :

Cette formation est destinée aux étudiants formés en tout type de licences axées sur l’énergie, la conversion d’énergie, la thermodynamique, les machines thermiques. Elle se propose de former des énergéticiens motoristes capables de concevoir et développer tout type de moteur optimisé afin d’extraire le maximum d’énergie à, partir de n’importe quel carburant conventionnel ou autre. La lutte contre la pollution sera aussi une des préoccupations majeure des titulaires du master moteurs et énergie qui sauront trouver. Les profils recherchés seront essentiellement vers l’énergie sous toutes ses formes avec une préférence pour ceux qui auront développé des compétences dans les domaines de la thermodynamique et de la conversion d’énergie. Bien sûr ceux qui maitrisent certains outils mathématiques ainsi que des logiciels de simulation seront plus aptes à saisir la portée de cette formation qui devrait faire d’eux les gestionnaires de nos ressources énergétiques dans le futur, notamment dans le contexte actuel où les grandes puissances se disputent le leadership dans la course à la maitrise des dépenses énergétiques, sans hypothéquer l’avenir des générations futures et sans porter préjudice ni à l’environnement, ni au facteur humain.

meilleur compromis entre l’énergie récupérée et celle dépensée, sans sacrifier ni les performances ni l’environnement qui ne devra pas pâtir d’une stratégie exclusivement orientée vers le maximum de gains et une productivité record au détriment de la nature.

De ce fait la méthodologie enseignée aux étudiants sera empreinte d’une certaine éthique Indissociable des compétences techniques à proprement parler. Par ailleurs la priorité sera donnée à l’innovation et au développent le l’imagination féconde en inventions et autres idées fécondes.

قسم الفيزياء

Présentation

Le département de physique est créé par l’arrêté n°124 du 04 Mars 2013 portant création des départements composant la faculté des sciences et de la technologie- Université de Bouira (actuellement Faculté des sciences et des sciences appliquées)

Zoom sur les formations :

Physique générale

Le dispositif de ces formations est conçu sous le signe de la complémentarité, de la diversité, de la souplesse et de l’adaptabilité à environnement local, national et international. Il demeure absolument indispensable dans ce dispositif de ne pas spécialiser trop tôt les étudiants, pour leur fournir une culture suffisante et de leur transmettre non seulement une culture de discipline, mais également une culture des outils de notre temps. La formation acquise débouche sur la préparation d’un master.

La licence mention physique spécialité physique générale propose un parcours à vocation généraliste. Elle ne vise pas, a priori, une insertion professionnelle immédiate, mais a pour objectif de fournir aux étudiants une solide formation de base dans les domaines de la Physique, tant fondamentaux qu’appliqués. Au sortir de son cursus, l’étudiant aura acquis un ensemble de connaissances théoriques et expérimentales approfondies dans les disciplines concernées, avec des ouvertures sur des formations plus approfondies dans le domaine de la physique. L’obtention de cette Licence doit permettre à l’étudiant de s’intégrer et de mener avec succès un cycle de Master, non seulement dans les Spécialités de Masters recherche ou professionnel que proposera mais aussi dans tous les Masters nationaux et Européens dont la formation s’appuie sur les disciplines relatives à la physique et ses applications.

Physique des matériaux et nano matériaux :

Le Master Physique des Matériaux et Nanomatériaux permet de donner une formation de base dans le domaine des matériaux. L’objectif est de former des cadres chargés de concevoir et de maitriser les procédés d’élaboration et de mise en oeuvre des matériaux. Ce Master de Physiquevdes matériaux et nanomatériaux se base en première année sur un parcours commun avec le Master Chimie des Matériaux et Nanomatériaux (Master I) et singulièrement en deuxième année en (Master 2) : Une partie non négligeable de la formation est dédiée à l’aspect théorique, à la modélisation numérique Le Master offre une formation qui a pour but d’apporter aux étudiants une connaissance approfondie des différents secteurs de base du génie des matériaux et nanomatériaux et des méthodes expérimentales d’analyse. Plusieurs aspects y sont abordés basés sur l’établissement de relations structures moléculaires et propriétés macroscopiques des matériaux. L’étudiant pourra donc acquérir des connaissances globales en sciences des matériaux et nanomatériaux qu’ils soient d’origine minérale ou organique. Cette formation sera consolidée enfin de cycle par un stage dans un laboratoire de recherche dans le but de tester non seulement le degré d’acquisition des connaissances enseignées mais surtout d’évaluer l’aptitude de l’étudiant à entamer des études doctorales et de juger de la pertinence de son recrutement dans un laboratoire de recherche en qualité de thésard

Physique théorique des hautes énergies :

Ce master offre une formation de haut niveau en physique fondamentale, notamment la physique des hautes énergies. Celui-ci mène aussi bien à l’enseignement qu’à la recherche. Il couvre un large éventail de domaines de physique allant des basses énergies comme physique de la matière condensée à de hautes énergies comme physique des particules élémentaires. Il traite la physique des particules, l’astrophysique, la physique nucléaire et atomique, l’étude des rayonnements et bien d’autres spécialités.

قسم الإعلام الآلي

Présentation

Le département de l’informatique est créé par l’arrêté n°124 du 04 Mars 2013 portant création des départements composant la faculté des sciences et de la technologie- Université de Bouira (actuellement Faculté des sciences et des sciences appliquées).

Zoom sur les formations

Infrastructures et Technologie des Systèmes Informatiques :

L’objectif est de former des licenciés prêts à participer activement et efficacement :

1. dans un processus de développement de systèmes Informatique en allant des système d’information monoposte en passant par les systèmes d’information distribué, les application pour l’Internet, les application pour l’informatique ambiante et omniprésente,

2. La maintenance des Ordinateur s et périphérique associés

3. L’installation et l’administration des systèmes d’exploitation et des systèmes de gestion de base de données

4. L’installation et l’administration des réseaux Informatique

5. La sécurisation des infrastructures Informatique

Systèmes d’Information et Technologies Web :

Il est aujourd’hui très clair que les systèmes d’informations jouent un rôle très important dans les divers secteurs de la société moderne. Ces systèmes sont en fait à la base de la réussite, l’efficacité et la performance des institutions étatiques et des entreprises économique, social, culturel, scientifique etc. Avec la généralisation de l’internet et l’omniprésence de l’informatique dans la vie de tous les jours, les systèmes d’information sont amenés aujourd’hui à évoluer dans le contexte du web et exploiter toute la puissance des réseaux Internet et Intranet et des services qui sont déployés dans ces réseaux.

L’objectif de la licence « Système d’Information et Technologies Web» est de permettre de former des licenciés capable de participer activement et efficacement

1. Dans un processus de développement de systèmes d’informations en allant des

système d’information traditionnels monoposte en passant par les systèmes d’information distribué, les systèmes d’informations centrés sur le web, les application pour l’Internet, les application pour l’informatique ambiante et omniprésente,

2. Au projet d’informatisation a grande échelle d’entreprise du secteur économique ou des administrations privées ou publiques dans le contexte de la gouvernance numérique

3. A Maitriser les technologies Web utilisées pour la construction de systèmes d’informations.

Cette formation permettrait aussi d’entamer des études de Master Académique ou professionnel sur des bases solides.

Ingénierie du logiciel :

(PCMI) est une introduction aux aspects tant pratiques que fondamentaux de la discipline informatique. L’enseignement met l’accent sur la modélisation de problèmes et l’activité de conception de programmes, en insistant sur la nécessité d’une méthodologie rigoureuse.

Les exemples et études proposé permettent également d’élargir la perception de la discipline. Ainsi tous les étudiants sortant du PCMI de l’université auront acquis des connaissances de base en informatique et auront pris conscience des problèmes aussi bien matériels qu’intellectuels qui font partie du domaine de l’informatique.

Cette formation permettrait aussi d’entamer des études de Master Académique ou professionnel sur des bases solides.

قسم الهندسة الكهربائية

Présentation

Le département de génie électrique est crée par l’arrêté n°124 du 04 Mars 2013 portant création des départements composant la faculté des sciences et de la technologie- Université de Bouira (actuellement Faculté des sciences et des sciences appliquées).

Zoom sur les formations

Réseaux électriques :

Cette licence est destinée à former des professionnels possédant des compétences affirmées dans le domaine de l’électromécanique s’insérant immédiatement sur le marché du travail. Elle permet naturellement la poursuite d’études dans l’une des différentes Masters proposées dans ce domaine. Le programme est conçu de manière à donner au diplômé les compétences nécessaires pour l’exercice de son métier et lui permettre une évolution aisée dans les domaines de technologie, notamment en Machines Electriques, Electronique de Puissance, Asservissement, construction mécanique, moteur à combustion et Commande Industrielle. La formation dispensée dans cette licence est organisée sous forme d’unités d’enseignement semestrielles. Elle essaye à travers ce parcours de donner les connaissances théoriques et technologiques de base nécessaires aux étudiants de la spécialité électromécanique. La formation est basée sur la polyvalence et l’adaptabilité au monde de l’entreprise (l’analyse, le choix des solutions techniques, la conduite de projets, l’installation, la mise au point, la maintenance des équipements, la maîtrise de la communication orale et écrite…), ainsi le diplômé est immédiatement performant dans le milieu industriel et peut, grâce à sa formation scientifique et générale, suivre les progrès technologiques dans son domaine.

Electromécanique :

Cette licence est destinée à former des professionnels possédant des compétences affirmées dans le domaine de l’électromécanique s’insérant immédiatement sur le marché du travail. Elle permet naturellement la poursuite d’études dans l’une des différentes Masters proposées dans ce domaine. Le programme est conçu de manière à donner au diplômé les compétences nécessaires pour l’exercice de son métier et lui permettre une évolution aisée dans les domaines de technologie, notamment en Machines Electriques, Electronique de Puissance, Asservissement, construction mécanique, moteur à combustion et Commande Industrielle. La formation dispensée dans cette licence est organisée sous forme d’unités d’enseignement semestrielles. Elle essaye à travers ce parcours de donner les connaissances théoriques et technologiques de base nécessaires aux étudiants de la spécialité électromécanique. La formation est basée sur la polyvalence et l’adaptabilité au monde de l’entreprise (l’analyse, le choix des solutions techniques, la conduite de projets, l’installation, la mise au point, la maintenance des équipements, la maîtrise de la communication orale et écrite…), ainsi le diplômé est immédiatement performant dans le milieu industriel et peut, grâce à sa formation scientifique et générale, suivre les progrès technologiques dans son domaine.

Réseaux et systèmes de télécommunication :

Le but de cette formation est d’arriver à former des étudiants de niveau acceptable capable d’aborder les problèmes d’analyse, de contrôle et d’exploitation des réseaux de télécommunications spécialement les réseaux de la téléphonie mobile. Cette licence permet aux étudiants issus de filières scientifiques ou technologiques d’acquérir des compétences reconnues dans le domaine des Technologies de l’Information et de la télécommunication, qui sont au cœur de nombreux domaines d’activité de l’Ingénierie (automatique, génie électrique, génie informatique, imagerie, instrumentation, systèmes de positionnement, télécommunications, télésurveillance, etc.). Cette formation assure l’acquisition des concepts scientifiques et techniques dans ce domaine des Sciences technologique. La formation dispensée dans cette licence est organisée sous forme d’unités d’enseignement semestrielles. Elle essaye à travers ce parcours de donner les connaissances théoriques et technologiques de base nécessaires aux étudiants de la spécialité de Réseaux et systèmes de télécommunication. Elle permet aussi la préparation aux Masters et doctorats liés aux domaines de télécommunication, du traitement de signal, des réseaux. La formation est basée sur la polyvalence et l’adaptabilité au monde de l’entreprise (l’analyse, le choix des solutions techniques, la conduite de projets, l’installation, la mise au point, la maintenance des équipements, la maîtrise de la communication orale et écrite…), ainsi le diplômé est immédiatement performant dans le milieu de télécoms et peut, grâce à sa formation scientifique et générale, suivre les progrès technologiques dans son domaine.

Electrotechnique :

Cette licence est destinée à former des professionnels possédant des compétences affirmées dans le domaine de l’électrotechnique s’insérant immédiatement sur le marché du travail. Elle permet naturellement la poursuite d’études dans l’une des différentes Masters proposées dans la filière Génie Electrique.

Le programme est conçu de manière à donner au diplômé les compétences nécessaires pour l’exercice de son métier et lui permettre une évolution aisée dans les domaines de technologie, notamment en Machines Electriques, Electronique de Puissance, Asservissement et Commande Industrielle.

La formation est basée sur la polyvalence et l’adaptabilité au monde de l’entreprise (l’analyse, le choix des solutions techniques, la conduite de projets, l’installation, la mise au point, la maintenance des équipements, la maîtrise de la communication orale et écrite…), ainsi le diplômé est immédiatement performant dans le milieu industriel et peut, grâce à sa formation scientifique et générale, suivre les progrès technologiques dans son domaine.

Imagerie et Instrumentation Biomédicale (licence):

Cette licence est destinée à former des professionnels possédant des compétences affirmées dans le domaine de l’imagerie médicale et instrumentation biomédicale s’insérant immédiatement sur le marché du travail. Elle permet naturellement la poursuite d’études dans l’une des différentes Masters proposées dans la filière Génie Electrique.

Le programme est conçu de manière à donner au diplômé les compétences nécessaires pour l’exercice de son métier et lui permettre une évolution aisée dans les domaines de technologie, notamment en Imagerie médicale et l’instrumentation biomédicale.

La formation est basée sur la polyvalence et l’adaptabilité au monde de l’entreprise (l’analyse, le choix des solutions techniques, la conduite de projets, l’installation, la mise au point, la maintenance des équipements, la maîtrise de la communication orale et écrite…), ainsi le diplômé est immédiatement performant dans le milieu industriel et peut, grâce à sa formation scientifique et générale, suivre les progrès technologiques dans son domaine.

Infotronique :

Cette licence est destinée à former des professionnels possédant des compétences affirmées dans le domaine de l’informatique et l’électronique s’insérant immédiatement sur le marché du travail. Elle permet naturellement la poursuite d’études dans l’une des différentes Masters proposées dans la filière Génie Electrique.

Le programme est conçu de manière à donner au diplômé les compétences nécessaires pour l’exercice de son métier et lui permettre une évolution aisée dans les domaines de technologie, notamment en électronique et informatique.

La formation est basée sur la polyvalence et l’adaptabilité au monde de l’entreprise (l’analyse, le choix des solutions techniques, la conduite de projets, l’installation, la mise au point, la maintenance des équipements, la maîtrise de la communication orale et écrite…), ainsi le diplômé est immédiatement performant dans le milieu industriel et peut, grâce à sa formation scientifique et générale, suivre les progrès technologiques dans son domaine.

Imagerie et Instrumentation Biomédicale (master) :

La formation vise à permettre à l’étudiant d’acquérir les compétences techniques et technologiques du domaine de l’imagerie médicale et l’instrumentation biomédicale et de les allier aux qualités humaines, sociales, économiques et linguistiques nécessaires à l’exercice de la profession.

Elle vise, en outre, l’acquisition dans le cadre du domaine de l’imagerie médicale et l’instrumentation biomédicale des capacités suivantes :

-analyser, simplifier et résoudre des problèmes liés à la conception et à la production;

-optimiser les moyens de production en intégrant les contraintes économiques, techniques et humaines;

-utiliser l’informatique de base et exploiter les outils informatiques de conception;

-assurer la gestion des moyens matériels : gestion des matières, équipements et produits;

-assimiler des textes techniques, notamment en langue anglaise.

Conversion et Gestion de l’Energie :

La formation vise à permettre à l’étudiant d’acquérir les compétences techniques et technologiques du domaine de la gestion et la conversion d’énergie et de les allier aux qualités humaines, sociales, économiques et linguistiques nécessaires à l’exercice de la profession.

Elle vise, en outre, l’acquisition dans le cadre du domaine de la gestion et la conversion d’énergie des capacités suivantes :

  • analyser, simplifier et résoudre des problèmes liés à la conception et à la production;
  • optimiser les moyens de production en intégrant les contraintes économiques, techniques et humaines;
  • utiliser l’informatique de base et exploiter les outils informatiques de conception;
  • assurer la gestion des moyens matériels : gestion des matières, équipements et produits;
  • assimiler des textes techniques, notamment en langue anglaise.

Ingénierie de l’Energie Electrique et Transport :

La demande en énergie électrique augmente d’année en année dans le monde et particulièrement dans notre pays. Le canicule de l’été 2012, qui a induit une crise humaine, a montré un manque considérable en terme de puissance électrique fournie par le réseau nationale. Cela a poussé les autorités nationales à dégager un budget phénoménal pour une future réalisation de nouvelles centrales électriques de puissances élevées. De ce faite le réseau électrique algérien s’élargira également de la même ampleur. Compte tenu de ces données, il y aurait un besoin considérable de diplômés dans le domaine de la production et le transport de l’énergie électrique. C’est dans cet esprit que cette formation est proposée.

La formation IEET vise à permettre à l’étudiant d’acquérir les compétences techniques et technologiques du domaine de la production et transport de l’énergie électrique et de les allier aux qualités humaines, sociales, économiques et linguistiques nécessaires à l’exercice de la profession.

Elle vise, en outre, l’acquisition dans le cadre du domaine de la production et transport de l’énergie électrique des capacités suivantes :

  • analyser, simplifier et résoudre des problèmes à la conception et à la production et le transport de l’énergie;
  • optimiser les moyens de production en intégrant les contraintes économiques, techniques et humaines;
  • utiliser l’informatique de base et exploiter les outils informatiques d’étude et de conception;
  • assurer la gestion des moyens matériels : gestion des matières, équipements et produits;
  • assimiler des textes techniques, notamment en langue anglaise.

Electromécanique et Systèmes de Commande :

La formation vise à permettre à l’étudiant d’acquérir les compétences techniques et technologiques du domaine de l’électromécanique et de les allier aux qualités humaines, sociales, économiques et linguistiques nécessaires à l’exercice de la profession.

Elle vise, en outre, l’acquisition dans le cadre du domaine de l’électromécanique des capacités suivantes :

  • analyser, simplifier et résoudre des problèmes liés à la conception et à la production;
  • optimiser les moyens de production en intégrant les contraintes économiques, techniques et humaines;
  • utiliser l’informatique de base et exploiter les outils informatiques de conception;
  • assurer la gestion des moyens matériels : gestion des matières, équipements et produits;
  • assimiler des textes techniques, notamment en langue anglaise.

Systèmes Electroniques Complexes :

La formation vise à permettre à l’étudiant d’acquérir les compétences techniques et technologiques du domaine de l’électronique et de les allier aux qualités humaines, sociales, économiques et linguistiques nécessaires à l’exercice de la profession.

Elle vise, en outre, l’acquisition dans le cadre du domaine de l’électronique des capacités suivantes :

  • analyser, simplifier et résoudre des problèmes liés à la conception et à la production;
  • optimiser les moyens de production en intégrant les contraintes économiques, techniques et humaines;
  • utiliser l’informatique de base et exploiter les outils informatiques de conception;
  • assurer la gestion des moyens matériels : gestion des matières, équipements et produits;
  • assimiler des textes techniques, notamment en langue anglaise.

Systèmes Informatiques Industriels Distribués :

La formation vise à permettre à l’étudiant d’acquérir les compétences techniques et technologiques du domaine de l’électronique et informatique et de les allier aux qualités humaines, sociales, économiques et linguistiques nécessaires à l’exercice de la profession. Elle vise, en outre, l’acquisition dans le cadre du domaine de l’infotronique des capacités suivantes :

  • analyser, simplifier et résoudre des problèmes liés à la conception et à la production;
  • optimiser les moyens de production en intégrant les contraintes économiques, techniques et humaines;
  • utiliser l’informatique de base et exploiter les outils informatiques de conception;
  • assurer la gestion des moyens matériels : gestion des matières, équipements et produits;
  • assimiler des textes techniques, notamment en langue anglaise.
قسم الكيمياء

Présentation

Le département de chimie est créé par l’arrêté n°124 du 04 Mars 2013 portant création des départements composant la faculté des sciences et de la technologie- Université de Bouira (actuellement Faculté des sciences et des sciences appliquées).

Zoom sur les formations :

Chimie générale :

La licence en chimie générale est une formation généraliste couvrant les principaux domaines fondamentaux et appliqués des sciences chimiques : chimie générale, chimie organique, chimie analytique, chimie physique, chimie inorganique. Le parcours « chimie » a pour objectif de renforcer les connaissances tant sur le plan théorique que sur le plan expérimental dans l’ensemble des domaines de la chimie de façon à permettre aux étudiants d’acquérir les connaissances nécessaires à la poursuite de leurs études en Masters de chimie ensuite en doctorat qui est une étape indispensable pour devenir enseignant chercheur.. Par le choix des enseignements optionnels, cette formation pourra amener les étudiants à un niveau de culture de base leur permettant l’insertion professionnelle vers l’industrie.

Chimie physique :

Débouchés dans les métiers de la chimie, chimie physique ou en master après obtention de la licence : La Licence mention chimie physique de l’Université de Bouira propose un parcours à vocation généraliste pour une solide formation de base dans les domaines de la chimie et de la physique, tant fondamentaux qu’appliqués. Au sortir de son cursus, l’étudiant aura acquis un ensemble de connaissances théoriques et expérimentales approfondies dans les disciplines concernées, avec des ouvertures sur les technologies de pointe et sur les métiers associés. L’obtention de cette licence doit permettre à l’étudiant de s’intégrer et de mener avec succès un cycle de Master, non seulement dans les spécialités de masters que proposera l’université de Bouira, mais aussi dans tous les masters nationaux et européens dont la formation s’appuie sur les disciplines relatives à la chimie, chimie physique et leurs applications.

Chimie des matériaux et nano matériaux :

Le Master Chimie des Matériaux et Nanomatériaux permet de donner une formation de base dans le domaine des matériaux. L’objectif est de former des cadres chargés de concevoir et de maitriser les procédés d’élaboration et de mise en oeuvre des matériaux. Ce Master de Chimie des matériaux et nanomatériaux se base en première année sur un parcours commun avec le Master Physique des Matériaux et Nanomatériaux (Master I) et singulièrement en deuxième année en (Master 2) : Une partie non négligeable de la formation est dédiée à l’aspect théorique, à la modélisation numérique Le Master offre une formation qui a pour but d’apporter aux étudiants une connaissance approfondie des différents secteurs de base du génie des matériaux et nanomatériaux et des méthodes expérimentales d’analyse. Plusieurs aspects y sont abordés basés sur l’établissement de relations structures moléculaires et propriétés macroscopiques des matériaux. L’étudiant pourra donc acquérir des connaissances globales en sciences des matériaux et nanomatériaux qu’ils soient d’origine minérale ou organique. Cette formation sera consolidée enfin de cycle par un stage dans un laboratoire de recherche dans le but de tester non seulement le degré d’acquisition des connaissances enseignées mais surtout d’évaluer l’aptitude de l’étudiant à entamer des études doctorales et de juger de la pertinence de son recrutement dans un laboratoire de recherche en qualité de thésard.

Chimie durable et environnement :

La spécialité offre une formation qui s’inscrit dans une problématique actuelle concernant le développement technologique durable prenant en compte la préservation de l’environnement.

La CHIMIE DURABLE & ENVIRONNEMENT constitue une jeune discipline au sein de la chimie. Elle traite des réactions et effets des substances dans l’eau, l’air et le sol et leurs impacts sur le monde vivant (hommes, animaux, plantes et microorganismes)

L’histoire de l’environnement et de sa chimie est avant tout l’histoire de sa pollution. On s’est rendu compte ces dernières années que la majorité des problèmes posés par la pollution ont une origine chimique. La compréhension de l’aspect chimique des phénomènes donneraient un éclaircissement et de nouvelles voies de solutions ou de traitement. Une bonne maitrise du volet d’un point de vue chimie est hautement recommandée par les intervenants dans le domaine plus large qui est celui du génie de l’environnement.

C’est une formation destinée au développement des préoccupations environnementales, notamment la gestion intégrée des déchets, des eaux (douces et marines), des sols et de l’atmosphère.

Former des chercheurs dans le domaine de CHIMIE DURABLE & NVIRONNEMENT

pouvant trouver leur place dans un large éventail d’activités universitaires et industrielles (production et utilisation de l’énergie, traitement et valorisation des déchets, génie de l’environnement,…).

قسم الهندسة المدنية

Présentation

Le département de génie civil est créé par l’arrêté n°124 du 04 Mars 2013 portant création des départements composant la faculté des sciences et de la technologie- Université de Bouira (actuellement Faculté des sciences et des sciences appliquées).

Zoom sur les formations :

Génie civil :

Le but de cette formation est d’acquérir les outils nécessaires afin d’accéder au niveau supérieur d’enseignement .Cette formation qui est de base où la résistance des matériaux occupe une place très importante, permettra aux étudiants de choisir leur parcours futur. Cet enseignement en lui-même est générale où les matières principales du Génie-Civil sont traitées dans le parcours. Une première étape pour permettre un diapason de choix à savoir :

a- Structure

b- Voie et ouvrages d’art

c- Géotechnique

d- Matériaux

Génie hydrotechnique :

Les enjeux liés à la gestion de la ressource en eau ne cessent de croître en importance au plan mondial sous le double effet de la croissance démographique et de l’augmentation des besoins par habitant. L’Algérie, un vaste pays caractérisé par différents climats (du méditerranéen humide jusqu’à l’aride) à fortes fluctuations pluviométriques (périodes sècheresses fréquentes, irrégularités des apports de pluviosité) enregistre des besoins en eau particulièrement cruciaux. A cela est conjugué l’effort considérable consenti dans le développement et la mise à niveau de différents secteurs tels que : l’agriculture et l’industrie pouvant être des garants d’une sécurité alimentaire et d’une indépendance économique.

Ce constat de demande accrue et rapide en eau exige, à l’amont, la recherche et l’immobilisation de toutes les ressources disponibles qu’elles soient superficielles (barrages, retenues collinaires, chott, sebkha…), souterraines (sources, puits, forages) et non conventionnelles (dessalement eau de mer, déminéralisation eau saumâtre, réutilisation eau usée), et l’aval imposer une gestion scientifique rationnelle, efficace et rigoureuse de cette ressource. Satisfaire à ces pré-requis nécessite un encadrement technique compétence avec un savoir faire et une maitrise de plusieurs disciplines en relation étroite avec ce domaine. Dans cette optique la présente formation permettra aux nouveaux diplômés d’acquérir des compétences adéquates leur permettant d’intervenir dans la problématique imposée par la gestion efficace de la ressource « eau » au niveau des différents secteurs demandeurs tels : l’agriculture, l’industrie et les ménages.

Structures :

Donner aux étudiants les outils nécessaires pour la conception, le calcul et la réalisation des ouvrages de génie civil. Ces objectifs seront obtenus moyennant un programme conçu sur la mécanique fondamentale de la construction. Des modules spécifiques à des applications en génie civil sont introduits, afin de rapprocher les étudiants de la réalité de la spécialité. Ainsi, à la fin de leur formation les étudiants auront obtenus les connaissances nécessaires pour l’évaluation de l’intensité des charges (statiques ou dynamiques selon les normes et règlements de la construction), calculer les sollicitations développées par ces chargement dans les différents éléments de résistances de la structure et de dimensionner en conséquence en tenant compte des propriétés mécaniques et des lois de comportement des matériaux. La formation sera soutenue par des modules et des séminaires sur les technologies de réalisation, l’organisation et la gestion de projets, ce qui facilite l’intégration du domaine professionnel pour ceux qui n’auront pas à faire des études doctorales.

Ingénierie des matériaux de construction :

La maitrise de la physico-chimie des matériaux de construction et de leur technologie de fabrication permet au constructeur de choisir le matériau le mieux adapté à l’ouvrage compte tenu des conditions de service de la structure.

Aujourd’hui, même si les besoins quantitatifs en matière de logement et en infrastructures sont toujours énormes, d’autres exigences s’imposent au maitre de l’ouvrage, comme la qualité des matériaux de construction, le confort et la sécurité des constructions.

Les objectifs de cette formation sont de ce fait, d’ordres:

A – Pédagogique : Permettre aux étudiants désirant acquérir une formation dans le domaine du bâtiment et de l’industrie des matériaux de construction, de le faire avec un niveau de technicité performant.

B – Technique : Répondre à un besoin réel du secteur du bâtiment, des travaux publics et de l’industrie des matériaux de construction, en matière de techniciens spécialisés.

C – Scientifique : Relancer l’option de la science des matériaux de construction en l’intégrant dans les domaines de formation liés aux techniques de construction et au génie industriel.

قسم هندسة الطرائق

Présentation

Le département de génie des procédés est créé par l’arrêté n°124 du 04 Mars 2013 portant création des départements composant la faculté des sciences et de la technologie- Université de Bouira (actuellement Faculté des sciences et des sciences appliquées).

Zoom sur les formations

Génie des procédés des matériaux :

Vu l’importance de l’optimisation des procédés dans l’industrie en générale notamment l’industrie chimique qui nécessite des connaissances des procédés et leurs optimisation. Cette licence est destinée à former des professionnels possédant des compétences affirmées dans le domaine de génie des procédés s’insérant immédiatement sur le marché du travail. Elle permet naturellement la poursuite d’études dans l’une des différentes Masters proposées dans ce domaine. Les connaissances acquises à l’issue de la formation permettront aux futurs étudiants en licence LMD (génie des procédés) : o De se spécialiser dans le domaine de génie des procédés de diverses technologies primaires de procédés industrielle tels que le raffinage, la synthèse des produits, la fabrication de tous type de produits chimiques, ils peuvent également se spécialiser dans d’autres domaines du génie des procédés tels que les procédés de dessalement par distillation ou les procédés membranaires (osmose inverse) ou les procédés chimiques dans le domaine des hydrocarbures. o De continuer en Master recherche pour développer de nouveaux projets (Formation d’enseignants chercheurs correspondant au profil du département ou au profit des autres établissements en vertu de la collaboration intersectorielle), o D’activer dans le domaine industriel du Génie des procédés ou encore dans le domaine de l’environnement et du recyclage des matériaux.

Génie Pharmaceutique :

Le master « Pharmacie Industrielle » entrant dans le cadre du système LMD se veut une discipline qui répond aux besoins des spécialistes du domaine d’industrie pharmaceutique L’objectif est de former des cadres efficaces en recherche et développement et en production qui doivent être capables d’établir le dialogue avec ceux qui conçoivent les matières premières, capables de mettre au point des formes médicamenteuses conformes à un cahier des charges donné et capables de le produire.

La pharmacie industrielle est un secteur dynamique, l’un des métiers en plein essor. Son champ d’application va du développement à la production, elle prépare à l’exercice des responsabilités dans la production, le contrôle et l’analyse des médicaments ainsi que dans l’enregistrement, la mise sur le marché et la pharmacovigilance de ces mêmes médicaments.

Enfin, ce master permet d’acquérir un savoir et un savoir faire au niveau du contrôle qualité et de l’adaptation aux normes internationales de qualité.

L’approche pédagogique, associant des universitaires, des professionnels et des consultants de l’industrie pharmaceutique privilégie les cours et conférences à visée pratique et professionnalisant ainsi qu’un travail en groupe sur des projets d’application et des visites et cours sur site.

En résumé, l’objectif visé est de former des cadres spécialement préparés à prendre des responsabilités en recherche et développement, notamment en Formulation, en Procédés et en Production des médicaments et promouvoir l’intégration professionnelle des diplômés, par des relations structurelles étroites entre l’université et l’industrie.

Sciences et Génie de l’Environnement :

Le Génie des Procédés constitue une partie importante dans le domaine des sciences et des technologies. En effet, cette discipline qui s’est développée autour du Génie Chimique Fondamental comprend un éventail très large de spécialités (Génie Chimique, Génie de L’Environnement, Génie des Matériaux, Cryogénie, Énergétique …etc.). Le génie des Procédés intervient de manière essentielle dans tous les procédés industriels de transformation de la matière et de l’énergie et de la protection de l’environnement (eau, sol, air).

La spécialité offre une formation qui s’inscrit dans une problématique actuelle concernant le développement technologique durable prenant en compte la préservation de l’environnement.

Le génie de l’environnement constitue une jeune discipline au sein des génies des procédés Elle traite des réactions et effets des substances dans l’eau, l’air et le sol et leurs impacts sur le monde vivant (hommes, animaux, plantes et microorganismes)

L’histoire de l’environnement et de sa chimie est avant tout l’histoire de sa pollution. On s’est rendu compte ces dernières années que la majorité des problèmes posés par la pollution ont une origine chimique. La compréhension de l’aspect chimique des phénomènes donneraient un éclaircissement et de nouvelles voies de solutions ou de traitement. Une bonne maitrise du volet d’un point de vue chimie est hautement recommandée par les intervenants dans le domaine plus large qui est celui du génie de l’environnement.

C’est une formation destinée au développement des préoccupations environnementales, notamment la gestion intégrée des déchets, des eaux (douces et marines), des sols et de l’atmosphère.

Former des chercheurs dans le domaine du génie de l’Environnement pouvant trouver leur place dans un large éventail d’activités universitaires et industrielles (production et utilisation de l’énergie, traitement et valorisation des déchets, génie de l’environnement,…)

عروض التكوين

Licences

Domaine Filière Spécialité  
Sciences de la Matière Physique Physique générale
Chimie Chimie générale  
Chimie physique  
Sciences et Technologie Génie électrique Réseaux électriques  
Electromécanique  
Génie des procédés Génie des procédés  
Génie mécanique Energétique  
Génie civil Génie civil  
Hydraulique Génie hydrotechnique  
Génie électrique Electrotechnique  
Imagerie et Instrumentation Biomédicale  
Infotronique  
Math et Informatique Mathématiques Recherche Opérationnelle  
Informatique Infrastructure et Technologies des Systèmes Informatique  
Système d’Information et Technologies Web  
Ingénierie du logiciel  

Masters :

Domaine Filière Spécialité  
Sciences de la Matière Physique Physique des matériaux et nano matériaux
Chimie Chimie des matériaux et nano matériaux
Physique

Physique théorique des hautes énergies

Chimie

Chimie durable et environnement

Sciences et Technologie Génie civil Ingénierie des matériaux de construction  
Structure
Energétique Energétique et Moteurs  
Mécanique Energétique

Systèmes Energétiques et Thermiques Appliqués

 

Systèmes Energétiques et Thermiques Avancés  
Génie des procédés

Génie Pharmaceutique

 

Génie chimique

 

Sciences et Génie de l’Environnement

 

Génie électrique

Conversion et Gestion de l’Energie (CGE)

 

Ingénierie de l’Energie Electrique et Transport (IEET)

 

Imagerie et Instrumentation Biomédicale (IIB)

 

Systèmes Electroniques Complexes

 

Systèmes Informatiques Industriels Distribués (SIID)  
Electromécanique et Systèmes de Commande (ESC)
ميادين التكوين

A- Responsables des équipes de Domaine de Formation :

Domaine Responsable
Sciences et Techniques Pr Lounici Hakim
Sciences de la Matière Pr Amarouche M’hand

 

B- Responsables des équipes de filière :

Filière Responsable
Génie civil Dr Ait tahar Kamal
Génie des procédés Mlle Mansouri Lynda
Energétique Mr Laouari Azeddine
Génie Electrique Dr Bensaid Samir
Physique Dr Sadoun Mohamed
Chimie Dr Djaidja Abd El Hamid

 

C- Responsables des équipes de Spécialité :

Spécialité Responsable
Génie civil Mme Mohammadi Saddika
Génie des procédés Mlle Dehouche Nadjet
Energétique Mr Chibani Moussa
Génie Electrique Mr Rezki Mohamed
Physique Dr Touka Nassim
Chimie Mlle Ikhlef Djamila
المجلس العلمي

القائمة الاسمية لأعضاء المجلس العلمي لكلية العلوم و العلوم التطبيقية للفترة : فيفري 2016- فيفري 2019

الصـــــــــــــــــــــــفة

        الاسم و اللقب الرقم
 رئيس المجلس العلمي ، و ممثل الأساتذة ذوي مصف الأستاذية عن قسم هندسة الطرائق               لونيسي حكيم 01

عميد الكلية

             مادي جمال 02

نائب العميد المكلّف بالدراسات و المسائل المتعلقة بالطلبة

               كنوش سليم 03
                      نائب العميد المكلف بما بعد التدرج و البحث العلمي و العلاقات الخارجية           جعيجع عبد الحميد 04
                                                 رئيس قسم الهندسة الكهربائية             حواسين حمزة 05
                                                   رئيسة قسم هندسة طرائق            حديوش دليلة 06
                                        رئيس قسم الهندسة المدنية          عبد الحميد عبد المالك 07
                                        رئيس قسم الهندسة الميكانيكية        دحمان مرزاق 08
                                                 رئيس قسم الفيزياء            زريرقي جمال 09

أ.د : بن عباس عبد الرحيم

Equipe Chercheur Qualité Université de rattachement Grade
Equipe 1 :

Caractérisations structurale et microstructurale et étude des propriétés des matériaux.

BENABBAS Abderrahim Chef U.Bouira Professeur
KAOUA Rachedine membre U.Bouira MCA
MOKHTARI Salim membre U.Bouira MAA/Doc
MANSOURI Lynda membre U.Bouira MAA/Doc
IKHLEF Sara membre U.Bouira Doc
Equipe Chercheur Qualité Université de rattachement Grade
Equipe 2 :

Matériaux appliqués à la catalyse

DJAIDJA Abdelhamid Chef U.Bouira Professeur
HALOUANE Mourad membre U.Bouira MAA/Doc
BESTANI Amar membre U.Bouira MAA/Doc
Equipe Chercheur Qualité Université de rattachement Grade
Equipe 3 :

NanoMembranes: Synthèse, caractérisation, modélisation et applications

AYAD Mouloud Chef U.Bouira MCA
METAICHE El Mehdi membre U.Bouira MCB
BENYAHIA Nabil membre U.Bouira MAA/Doc
CHIBANI Moussa membre U.Bouira MAA/Doc
LAOUARI Azzeddine membre U.Bouira MAA/Doc
BOUCHARREB Abderezak membre U.Bouira Doc
Equipe Chercheur Qualité Université de rattachement Grade
Equipe 4 :

Energies renouvelables et procédés de production, exploitation et amélioration de la qualité d’énergie électrique

SAOUDI Kamel Chef U.Bouira MCA
BERRAG Amine membre U.Bouira MAA/Doc
BENZIANE Mourad membre U.Bouira MAA/Doc

Laboratoire Procédés pour Matériaux, Energie, Eau et Environnement LPM3E 

Crée par l’arrêté n°242 du 03 Avril 2013 portant création des laboratoires de recherche au sein de certains établissements de l’enseignement supérieur

أ.د: بن سعيد سمير

Equipe Chercheur Qualité
Equipe N°1 :

Physique moléculaire

MADI Djamel Chef
Touka Nassim Membre
Bouchemla Nedjma Membre
Benaiche Salim Membre
Bouguerra Karima Membre
Tabli Dalila Membre
Amarouche M’hand Membre
Equipe Chercheur Qualité
Equipe N°2 :

Matériaux et Durabilité des Constructions

BENSAID Samir Chef
MADI Saida Membre
YASSA Nacera Membre
KIRECHE Nora Membre
MEDJEDOUB Smail Membre
AMEZIANE Sadek Membre
DJELLID Asma Membre
Equipe Chercheur Qualité
Equipe N°3 :

Matériaux et Environnement

LOUNICI Hakim Chef
Sedkaoui Youcef Membre
Khededji Sid Ali Membre
Kebaili Maya Membre
HAMDAD Bachira Membre
MAZOUZI Chouaib Membre
FAKIR Aicha Ahlem Membre
Merakchi  Fahima Membre
ZIANE Rachid Membre
Equipe Chercheur Qualité
Equipe N°4 :

Energie et Systèmes Electriques et Electroniques

Dr NOURINE Mourad Chef
Mr AMEZIANE Sadek Membre
Mr BEHLOUL Mohamed Membre

Laboratoire Matériaux et Développement Durable LMDD 

Crée par l’arrêté n°242 du 03 Avril 2013 portant création des laboratoires de recherche au sein de certains établissements de l’enseignement supérieur

جامعة أكلي محند أولحاج - البويرة