" /> Mon titre Comprendre le LMD

Système LMD : Licence Master Doctorat

Le LMD répond aux nécessités de la mondialisation des connaissances en rehaussant l’enseignement supérieur. Il a notamment pour objectifs de :

  • organiser l’offre de formation sous la forme de parcours en permettant à l’étudiant de bénéficier d’un accompagnement et des conseils d’un enseignant référent (tuteur),
  • améliorer la qualité pédagogique, l’information, l’orientation, et l’accompagnement de l’étudiant.
  • Développer la professionnalisation des études supérieures.
  • Favoriser l’apprentissage de compétences transversales (Maitrise des langues vivantes étrangères, outils informatique, Internet).
  • Bénéficier d’échanges et d’une reconnaissance des diplômes au niveau international.

1- Principes Généraux :

A- les trois grades :

Les diplômes nationaux de Licence et de Master s’obtiennent par la capitalisation d’un nombre de crédits:

  • licence après 180 crédits à raison de 30 crédits par semestre.
  • Master après 120 crédits à raison de 30 crédits par semestre, au-delà de la licence.
  • Doctorat après trois années de recherche à l’issue d’un Master recherche.

A.1- La Licence :

Après le baccalauréat, l’étudiant peut s’inscrire dans un parcours de formation qui le conduit à la licence. La Licence (L1, L2,L3) se déroule sur six semestres validés par 180 crédits. Il existe deux types de licence :

  1. Une Licence académique menant à la préparation d’un Master.
  2. Une Licence professionnelle, aux spécialités plus pointues et qui ont comme objectif l’entrée dans la vie active.

A.2- Le Master :

Le Master (M1, M2) se déroule sur quatre semestres après la licence, à raison de 30 crédits par semestre. Pour l’obtenir, il faut donc ajouter 120 crédits supplémentaires à licence. Le Master comporte deux orientations :

  1. Le Master professionnel qui donne une qualification permettant l’entrée dans la vie active.
  2. Le Master recherche qui vise une poursuite d’études vers la recherche, aboutissant au diplôme de doctorat.  

Cette différenciation se fait suivant l’offre de formation de l’établissement universitaire, Elle peut se faire dès la premier année (M1) ou au courant de la deuxième année (M2).

A.3- Le Doctorat :

Le doctorat (D) dont la thèse se prépare durant six semestres au moins est accessible après un   Master recherche.

B- L’enseignement :

B.1- Une organisation en semestre et en UE :

Le LMD se base sur une organisation de la formation en semestres et en d’enseignement. Les parcours sont organisés en unités d’enseignement articulées entre elles en cohérence avec les objectifs de la formation.

B.1.1- La semestrialisation:

  • La validation des connaissances d’un semestre est organisée à la fin de celui-ci. La semestrialisation motive davantage l’étudiant parce qu’il produit un travail régulier, et est à même d’évaluer plus rapidement le fruit de son travail.
  • La semestrialisation ne consiste pas seulement à couper l’année en deux, Le but est de mieux structurer les enseignements dans le semestre.
  • L’année universitaire comprend deux semestres correspondant à 30 crédits chacun. L’année totalise donc 60 crédits.
  • La validation d’un semestre implique l’acquisition définitive de 30 crédits. Toutefois, un étudiant qui n’aura pas validé un semestre sera autoriser, sous certaines conditions, à s’inscrire dans le semestre suivant. Par ailleurs, une réorientation est possible en fin semestre ou en fin d’année.   

B.1.2- Les unités d’enseignement :

La base de l’organisation pédagogique au LMD est l’unité d’enseignement (UE). Elle associe différentes matières enseignées dans un semestre. Un semestre comprend plusieurs UE qui se découpent en :

  • UE d’enseignement fondamental (appelée majeure) indispensable soit à la spécialité choisie soit au renforcement des connaissances de bas.
  • UE complémentaire pouvant comprendre des EU de disciplines mineures, UE de renforcement de la discipline majeure, UE méthodologique, UE langues vivants, UE de pré professionnalisation ou de professionnalisation, UE initiation à la recherche scientifique.
  • UE libre pouvant comprendre des UE de renforcement de la discipline majeure, UE langue vivantes, UE de pré-professionnalisation ou de professionnalisation, UE d’une liste de matière au choix (éducation physique et sportive, autres langues vivantes, projet associatif, histoire des sciences…)

Une UE peut comprendre des cours, des travaux dirigés des travaux pratiques, des stage, des projet…Une UE est semestrielle et ses notes sont :

  • capitalisables, c’est-à-dire que toute validation est acquise définitivement, quelque soit la durée d’un parcours,
  • transférables, signifiant que le contenu d’enseignement d’une UE reste le même, quel sue soit le parcours choisi.
  • applicables à l’ensemble du travail de l’étudiant, impliquant toutes les activités et les formes d’enseignement dont les stages, les mémoires, les projets et le travail individuel.  

Pour en savoir encore plus sur ce système, veuillez télécharger les fichiers suivant :