Les travaux du premier séminaire international sur la psychologie infantile dans le cadre des changements sociologiques, ont été lancés lundi 05 mars au niveau de l’auditorium de l’université Akli Mohand Oulhadj de Bouira, par le Recteur de l’université, Professeur Ben Ali Cherif Nourddine, et le président de l’assemblée populaire de la wilaya M. Ahmed Bouttata. Ces derniers ont mis l’accent sur l’importance de ce genre de rencontre scientifique, pour la promotion de la recherche psychologique en Algérie, mais aussi pour développer l’image de l’université de Bouira et du secteur de la recherche scientifique en Algérie.   Plusieurs interventions ont été prévues dans le cadre de cette manifestation scientifique et la principale problématique  de ce colloque, est une étude psychologique et sociologique sur l’impact des changements politiques, économiques et sociologiques actuels sur la psychologie de l’enfant. Selon cette étude réalisée sur une échelle de trois pays du monde, pas moins de 350 millions d’enfants ont été recensés par l’organisation mondiale UNICEF, sont en danger face à des changements politiques, économiques ou sociologiques importants.  A travers plus de 20 conférences et interventions, les participants tenteront d’étudier l’ampleur exacte de ces changements sur la psychologie infantile et par la suite, adopter une charte commune pour le lancement d’une étude planétaire pour la protection des enfants, particulièrement au niveau des zones de conflits.  Un rapport de recommandations sera aussi établi à la fin des travaux de ce séminaire. A noter enfin, que ce colloque a été initié par le département de sociologie, en collaboration avec le réseau algérien pour la défense des droits de l’enfant "NADA".