" /> Mon titre Présentation

L’Assurance Qualité dans l’enseignement Supérieur à l’Université de Bouira

L’Algérie a fêté son cinquantième anniversaire de l’indépendance ; Pays très jeune par sa population, son développement et aussi  par la variété de ses ressources naturelles, IL ya neuf ans, est née la reforme  L M D  dans l’enseignement supérieur et de la recherche Scientifique.

Depuis l’année 2010, notre pays avec les pays de MAGHREB (MAROC, TUNISIE) en collaboration avec les pays Européens, l’Algérie est partie prenante du  projet  d’actualité qui n’est que le renforcement de l’AQ  interne dans les Universités de la Méditerranée (AQI-UMED) (Janvier 2010 à Décembre 2012) pour une durée de 36 mois dans.

De ce projet est née la CIAQES (commission nationale pour l’implémentation de l’assurance qualité dans l’enseignement supérieur) (présidée par le Mr. Le Professeur Bakouche Sadek).

L’assurance qualité des Universités constitue une priorité de la politique nationale de l’enseignement supérieur, et l’Université de Bouira  adhère pleinement à cette politique.

Dès Avril 2010, un cycle de formation est mis en place, par le MESRS, pour les Représentants de chaque Université Algérienne .Le représentant formé est le Responsable assurance qualité (RAQ) qui préside au sein de chaque institution une Cellule AQ composée des représentants des facultés et de l’administration et des Étudiants.

L’espace AQI –UMED, euro-méditerranéen de l’enseignement supérieur renforce cette dynamique.

Au sein de chaque faculté, institut et service administratif, le membre de la cellule constitue son groupe de travail.

Les objectifs de cette mission sont :

  • La contribution au développement des pratiques d’assurance qualité.
  • L’évaluation interne dans nos Universités.
  • Le partage des expériences entre les institutions.
  • L’amélioration de la gouvernance des établissements.
  • L’harmonisation avec les  évolutions internationales, particulièrement celles des pays européens.

Par apport au proj AQI –UMED, renforcer les échanges entre Universités du nord et de sud de la Méditerranée, et appuyer les politiques nationales de mise en place des systèmes  d’A.Q.

Evaluer les différentes missions de l’Université (formation, recherche, gestion, Administrative, le cadre de vie des étudiants, …) et en apporter le progrès, l’amélioration et l’innovation. Il est à souligner que trois Universités Algériennes y participent à  ce projet  AQI-UMED :

  • ENSET-Oran
  • Université de Tlemcen.
  • Université MENTOURI de Constantine.
  • Université d’AHMED BOUGARA  Boumerdès.

Les activités de la cellule A.Q

A) Sont lancés les différents questionnaires :

1)  Autoévaluation de l’enseignement à l’Université de Bouira : Evaluation d’un

Enseignement et d’un questionnaire d’évaluation de la rentrée Universitaire.

2) Evaluation du semestre. (Cours, TP, TD).

3) Questionnaire :

  • Formulaire Etudiant.
  • Formulaire Enseignant.
  • Formulaire Responsable Pédagogique.
  • Formulaire ATS.

B) Sont en cours de Réalisation d’une évaluation de :

  • La scolarité
  • La bibliothèque
  • Le budget
  • Les ressources humaines
  • Les VRD

C) planifier un programme de formation des membres de la cellule AQ élargie aux

Enseignent et administrateurs désireux de suivre les cours.

D) Les objectifs arrêtes pour l’Université de Bouira à moyen terme sont :

  • Diffuser et promouvoir la Notion AQ au sein de la communauté Universitaire
  • Faire connaître  l’institution par les chiffres dans les activités d’enseignant et de recherche et de gestion (Etudiant, Travailleurs, Enseignement, infrastructure , Bibliothèque, programmes, …)
  • Assurer une dynamique de suivi et de mise à jour des activités dans tous les Domaines.
  • Apporter  les solutions adéquates aux problèmes quotidiens
  • Améliorer des conditions socio  économiques de la communauté Universitaire
  • Aoutir à une meilleure formation  des étudiants, travailleurs, (ATS) et enseignants
  • Evolution des filières et leur programme.

L’AQ n’est nullement un outil de sanction, ni de contrôle, mais une dynamique visant   à améliore l’évolution d’une institution par un suivi et une mise à jour  Rigoureux. 

L’AQ apporte  l’amélioration   de la pratique à l’Université et permet une très bonne visibilité.

Remerciements :  

Nous remercions les membres de la CIAQES pour leur apport et le Pr .BADARI Kamel pour ses encouragements et son intérêt à  la mise en place de Cette cellule AQ. Nous saluons les collègues RAQ pour leur volonté et leur Persévérance pour la concrétisation de cette noble tâche : la mise en place de l’AQ.